Polémique

Autre réaction de Joseph Tual toujours sur le site de la rue 89.com.

Titré : Ben Barka: France 2 complice des services marocains ?

Joseph Tual journaliste a France 3 enquête depuis 17 ans sur l’affaire Ben Barka .

« La cuve magique » permet de dissoudre toute l’information judiciaire ouverte en 1975.

Le téléfilm est réalise à partir d’éléments faux et bases sur le témoignage d’un usurpateur :Ahmed Boukhari. « La tête de Ben Barka est là ».

Pour vérifier il se rend au Maroc à la recherche de cette prison , trouve le fameux PF3,le filme et diffuse le sujet sur france3 National.

Ce reportage a été versé dans la procédure actuelle de l’ instruction (ouverte depuis 1975) puisqu il apporte des éléments nouveaux. Nous sommes en 2000, ce reportage est une catastrophe pour les services marocains et provoque la colère du chef de la DST marocaine ,des généraux Kadiri
et Benslimane (tous deux par ailleurs impliques directement dans l affaire Ben Barka).

Joseph Tual est convaincu que Boukhari mène une mission de désinformation et que France 2 est victime d une manipulation des services marocains: la cuve qui désagrége tout ,y compris la vérité. Il est inutile de chercher le corps de Ben Barka,il a été dissous
dans l acide de la cuve magique. Elle dissout les corps et l’intérêt d’une commission rogatoire qui exige des fouilles au PF3. Le téléfilm est la parfaite adaptation du livre et un parfait copié collé du livre « le secret » d’Hamed Boukhari, il peut faire beaucoup de dégâts dans une opinion mal informée ,10 ou 15 millions de personnes manipulées.

Certes le Maroc a évolue mais le Makhzen (magasin ou entrepôt) est toujours là : mot usuel du peuple marocain pour designer les corrompus ,les hommes du pouvoir. Réaction du réalisateur Jean Pierre Sinapi dans le Monde du 26 septembre 2007.Article de Armelle Cressard et Jean-Pierre Tuquoi.Lors de la présentation au Festival de la Rochelle en septembre 2006 ,le réalisateur Jean-Pierre Sinapi déclarait que son film était le premier réalise en France,disposant de tous les éléments de l affaire, et les faits évoques dans le film sont vrais.

En effet,le film est très précis sur la mort de Mheidi Ben Barka :on voit la dépouille mortelle rapatriée au Maroc pour y être plongée dans une cuve d’acide.Ces déclarations lui ont values d’être convoque chez le juge d’instruction Ramael qui instruit toujours l affaire.« A travers le film, je voulais rendre hommage a Mheidi Ben Barka. Je me retrouve devant la justice comme témoin dans une affaire d’homicide volontaire et de complicité d’homicide volontaire. »

 

Conclusion

haut de page
haut de page