banier
sepwebographie du Japon

Perlas japonaises: Nikito Nipongo

Elena Poniatowska/I

Raúl Prieto, Nikito Nipongo Seguramente fue Gutierre Tibón quien me hizo conocer a Raúl Prieto, porque lo quería mucho, le festejaba todas las ocurrencias y lo consideraba su ahijado. O a lo mejor fue Alberto Beltrán, quien compartía con él el mismo suite...

Raúl Prieto, Nikito Nipongo, en el segundo aniversario de su muerte suite...

Elena Poniatowska/I

Raúl Foncé, Nikito Nipongo a sûrement été Gutierre Tibón qui m'a faite connaître à Raúl Foncé, parce que le voulait beaucoup, le il fêtait toutes les présences et le considérait son filleul. OU il a été peut-être Alberto Beltrán, qui partageait avec lui le même suite...

Raúl Prieto, Nikito Nipongo, dans le second anniversaire de son décès suite...

sep

Geisha

Des femmes artistes entraînes pour incarner la séduction traditionnel
Depuis près de 400 ans, il y a l'homme, la femme et la geisha, suite...

sep

Kimono

Le kimono (en japonais : 着物, de kiru et mono, littéralement « chose que l'on porte sur soi ») est le vêtement traditionnel japonais. Il est souvent confondu, à tort, avec les vêtements d'entraînement des arts martiaux (keikogi, judogi, karategi). Avant l'introduction des vêtements occidentaux au Japon, le terme kimono désignait tous les types de vêtements ; de nos jours il se réfère à la robe traditionnelle japonaise, de forme T, portée essentiellement pour les grandes occasions. suite... sep

L’Imaginaire érotique au Japon

L’imaginaire érotique au Japon propose un décryptage des fantasmes actuels, dresse le tableau exhaustif des mœurs japonaises et remonte à leur source.

En dévoilant l’origine des obsessions courantes ou rares qui travaillent 127 millions de personnes sur cet archipel en sursis, secoué par des spasmes incessants, ce livre d’art lève le voile sur ces pratiques érotiques si bizarres à nos yeux, mises en perspective et replacées dans un contexte historique et mythologique. suite... suit

sep

Estampes

Ukiyo-e (浮世) images du monde flottant 

est un terme japonais signifiant « images du monde flottant ». Ce terme fut appliqué durant l'époque d’Edo (1605-1868) pour désigner l’estampe ainsi que la peinture populaire et narrative. Tout d'abord considéré comme vulgaire par sa représentation de scènes du quotidien, ce genre connut un grand succès auprès des occidentaux après l’ouverture forcée du Japon sur le monde extérieur en 1868.

Ukiyo (浮世, « le monde flottant ») se rapporte à l’impétueuse culture de la jeunesse qui éclot dans les centres urbains de Edo (aujourd’hui Tōkyō), Ōsaka, et Kyōto et qui constitue un monde à part entière. Il s’agit d’une allusion ironique au terme homophone « Monde souffrant » (憂き世), le cycle terrestre de mort et de renaissance duquel les Bouddhistes cherchent à s’échapper suite... jjsep

Shibari ou Kinbaku

Kinbaku, l’art du ligotage japonais de par sa beauté, son intensité érotique et l’étendue des jeux qu’il permet, est l’une des pratiques qui forment la base d’une expérimentation « alternative » suite... sep

Tatouage

Los tatuajes japoneses tradicionales se realizaban a mano alzada, desde hace miles de años. Las agujas se montaban en un bastoncito de madera que el artista utilizaba de forma transversal sobre la piel. leer...

Les tatuajes japonais traditionnels étaient effectués à main soulevée, depuis milliers d'années. Les aiguilles étaient montées dans un bastoncito de bois que l'artiste utilisait de manière transversale sur la peau suite... sep

Epidémie de baisers au Japon

Dans un train de banlieue japonais, rempli d’étudiantes endormies et de salarymen anonymes, une jeune fille—saisie d’une pulsion étrange— se met à embrasser sa voisine. Choqués, les autres voyageurs détournent la tête, puis timidement regardent la scène…suite... sep

Voyeurisme

sex in the park and its sneaky spectateurs( NY Times)
by philip gefter suite... sep

Webographie du japon puce

plaser plaser
 
tatoo
reve